Plastie crurale - Lifting des cuisses
Le lifting des cuisses est une intervention chirurgicale qui permet de supprimer l’excédent cutanéo-graisseux situé au niveau de la face interne des cuisses. Cet excédent peut être un handicap pour la marche.
La remise en tension cutanée peut être associée à un geste de lipoaspiration. La cicatrice est horizontale à la racine de la cuisse et parfois une cicatrice verticale est associée.
L’intervention n’est pas prise en charge par la sécurité sociale sauf dans le cadre de la chirurgie bariatrique (chirurgie de l’obésité).

  • Prise en charge par la sécurité sociale : oui/non.
  • Durée d’intervention : 2h00.
  • Hospitalisation : 1 à 2 jours.
  • Arrêt de travail ou interruption d’activité : 15 jours à 3 semaines.
  • Arrêt de sport : 2 mois.

Technique du lifting des cuisses

  • Anesthésie : générale ou rachianesthésie.
  • L’excédent cutané-graisseux est enlevé. Une lipoaspiration de la face interne de la cuisses est éventuellement associée. La peau est retendue vers le haut et fixée au niveau du pli de la cuisse.
  • Un vêtement de contention est mis en place en fin d’intervention.
  • Durée : 1h30 à 2 heures.

Suites du lifting des cuisses

  • Les suites opératoires sont parfois douloureuses les premiers jours. Un traitement antalgique, adapté à l’intensité des douleurs, sera prescrit pendant quelques jours.
  • Oedème (gonflement), ecchymoses (bleus) sont fréquents les premiers temps.
  • Le pansement est retiré le lendemain de l’intervention. Un pansement léger est réalisé. Le vêtement de contention est remis en place, et doit être portée nuit et jour pendant environ 1 mois.
  • Fils de suture : résorbables.
  • Hospitalisation : 1 à 2 jours.
  • Interruption d’activité : 15 jours environ.
  • Arrêt de sport : 2 mois.

Résultats du lifting des cuisses

  • Le résultat définitif ne s’observe pas avant 3 à 6 mois.
  • Il faut attendre au moins 12 mois pour juger de l’aspect définitif.
  • Des variations importantes de poids sont fortement déconseillées après l’intervention, dont elles risquent de détériorer le résultat.

Complications du lifting des cuisses

  • Accidents thrombo-emboliques (phlébite, embolie pulmonaire), complications les plus graves mais exceptionnels. L’arrêt de la pilule un mois avant l’opération, le port de chaussettes antithrombose, le lever précoce, et le traitement anticoagulant éventuel contribuent à réduire ce risque.
  • Hématome.
  • Infection (exceptionnelle).
  • Modifications de la sensibilité locale.

Documents d’informations sur le lifting des cuisses